1/1

le baccharis

Originaire d’Amérique du Nord, le Baccharis halimifolia a été introduit en France au XVIIème siècle, en tant que plante d’ornement, pour sa vigueur, sa croissance rapide et sa relative tolérance au sel. Il s’est petit à petit « échappé » des jardins et a commencé à envahir les milieux naturels et a colonisé, à partir du XIXème siècle, les milieux littoraux. 

 

 

Les impacts du Baccharis Halimifolia :

 

  • La biodiversité mise à l'épreuve : Baccharis halimifolia forme des fourrés très denses, impactant ainsi les communautés animales et végétales locales.

  • Modification des écosystèmes : la présence du Baccharis, en réduisant les échanges Terre-Mer des prés salés, diminue aussi leur productivité en matière organique. De plus, en modifiant le milieu, le Baccharis tend à accélérer les phénomènes d’érosion ou de sédimentation dans les estuaires.

  • Banalisation des paysages : le Baccharis a une capacité de transformation profonde des paysages littoraux. Ses formations denses contribuent à fermer le paysage et ainsi à diminuer l'attrait touristique de certains sites.

 

 

Comment reconnaître le Baccharis halimifolia 

  • Ligneux vivace (arbuste), famille des composées pouvant atteindre jusqu'à 4 mètres de haut et jusqu'à 16 cm de diamètre (tronc).

  • Feuillage est abondant, de couleur vert tendre se détachant du reste de la végétation en fin d’hiver / début de printemps

      (c’est la bonne période pour le repérer).

  • Pieds mâles et femelles distincts. Floraison : Aout / Septembre (blanc-jaunâtre)

  • Montée en graines entre octobre et décembre. Très nombreuses graines (jusqu’à 1 million) se dispersant sous l’action du vent

  • Graines germent en 1 à 2 semaines (peuvent attendre jusqu’à cinq ans avant de germer)

  • Croissance rapide (jeunes plants) : 30 à 40 cm par an

AGENDA

EN SAVOIR PLUS

logoalb.jpg
logo-syndicat-mixte-de-la-ria-d-etel-xs.
pictoagendacontour.png